AFFAIRES

Ferrero International SA, la société de portefeuille du Groupe Ferrero, a arrêté les comptes consolidés du Groupe des états financiers pour l'exercice terminé le 31 Août 2011. Comme à ladite date, le Groupe était composé de soixante-deux sociétés affiliées, y compris les unités d'affaires de trente-huit, quinze usines de production et trois entreprises d'économie sociale, et ses produits sont repris par plus de cent marchés de sortie.

Dirigée par Giovanni Ferrero comme chef de la direction, le Groupe a clôturé l'année d'exploitation avec un chiffre d'affaires consolidé de 7,218 millions d'euros, soit une augmentation de 9,1% par rapport à l'année précédente. Les résultats d'exploitation ont été particulièrement bons en Russie, aux Etats-Unis et au Brésil. Le résultat d'exploitation pour le Groupe dans son ensemble, avec un EBT de 856 millions d'euros, en baisse de 4,1% par rapport à l'année précédente, d'autre part, reflète une situation économique extrêmement difficile au niveau international, en présence de la volatilité financière élevée qui touche tous les pays dans le monde entier.

Le nombre moyen de personnes employées dans 2010/11 était 21,913 unités, bien en harmonie avec le niveau d'emploi au cours de l'année précédente (21.736 unités).

Au cours de l'exercice clos le 31 Août 2011, le Groupe a réalisé de nouveaux investissements d'un montant de 382 millions d'euros (5,3% du chiffre d'affaires), et 350 millions de ce montant ont été dépensés pour renforcer les activités de production du Groupe. Outre les contributions constantes à l'innovation, la recherche et le développement, des investissements supplémentaires ont été réalisés dans les domaines de l'énergie et la durabilité de l'environnement sur les sites de production Ferrero en Italie, en Allemagne, en Pologne et en Belgique. Le groupe a transporté sur ses initiatives pour le développement de certaines des régions les plus pauvres dans le monde selon le programme Ferrero entreprises sociales.